Bastion Hosts : Un rempart essentiel pour la sécurité du réseau

Dans le paysage en constante évolution de la cybersécurité, les Bastion Hosts se distinguent comme une ligne de défense cruciale. Ces serveurs, exposés sur un réseau public, sont conçus pour résister aux attaques malveillantes et protéger les données vitales.

Le concept de Bastion Host a été introduit par le chercheur en cybersécurité Marcus J. Ranum en 1990. Ils servent de passerelle entre les utilisateurs et le réseau privé, renforçant l’accès aux ressources, instances, passerelles, etc. Leur rôle principal est de fournir aux utilisateurs un accès au réseau privé depuis un réseau extérieur, comme Internet, tout en minimisant les chances de pénétration de menaces à travers les murs d’un réseau privé.

Cependant, l’utilisation de ces serveurs présente également des défis. Ils peuvent nécessiter une surveillance continue et augmenter la charge de l’administrateur. De plus, si vous devez gérer une grande base d’utilisateurs, vous pourriez avoir besoin de plus de Bastion Hosts, ce qui pourrait entraîner des coûts d’hébergement plus élevés.

En dépit de ces défis, les Bastion Hosts jouent un rôle significatif dans la sécurisation du flux d’informations entre les réseaux privés et publics. Ils peuvent jouer plusieurs rôles, comme routeur, DNS, FTP, SMTP, serveurs de nouvelles et/ou Web. Leur configuration et leur emplacement peuvent varier, ce qui peut influencer leur performance dans différentes situations.

Un aspect clé des Bastion Hosts est le processus de durcissement. Il s’agit d’une série de mesures visant à renforcer la sécurité du serveur, notamment la sécurisation de la machine, la configuration des services requis, l’installation des correctifs nécessaires, le contrôle des services et des protocoles, le verrouillage des comptes utilisateurs via la définition et la modification des listes de contrôle d’accès (ACL), la désactivation de tous les ports TCP et UDP inutiles et la réalisation d’un audit de sécurité pour établir une base de référence.

Un exemple concret de l’utilisation d’un Bastion Host peut être trouvé dans le domaine des Cloud Infrastructure Services. Dans ce contexte, le Bastion Host agit comme un pont entre les utilisateurs et les sous-réseaux privés, permettant aux utilisateurs d’accéder à ces instances via SSH ou RDP une fois la connectivité établie.

En conclusion, les Bastion Hosts sont un outil essentiel pour la sécurité des réseaux. Bien qu’ils puissent présenter des défis en termes de gestion et de maintenance, leur rôle dans la protection des réseaux privés contre les attaques externes est inestimable. Il est essentiel pour les administrateurs de réseau de comprendre le fonctionnement des Bastion Hosts et de mettre en œuvre des stratégies efficaces pour leur utilisation et leur maintenance.

Exemples:

Architecture hôte protégé

Dans cette architecture, un hôte (généralement un serveur) est protégé par un dispositif de filtrage de paquets (comme un pare-feu) qui est placé entre l’hôte et le réseau public (comme Internet). Le dispositif de filtrage est configuré pour permettre uniquement le trafic réseau nécessaire à l’hôte, bloquant ainsi tout le trafic non désiré ou potentiellement malveillant.

Architecture de sous-réseau filtré

Dans ce type d’architecture, deux routeurs (ou pare-feu) sont utilisés pour créer une zone tampon, souvent appelée DMZ (DeMilitarized Zone) ou zone démilitarisée. Cette zone contient des services accessibles au public, comme un serveur web ou un serveur de messagerie. Le premier routeur est placé entre le réseau public (Internet) et la DMZ, et le second routeur est placé entre la DMZ et le réseau interne privé.

Le premier routeur est configuré pour permettre uniquement le trafic destiné aux services dans la DMZ, tandis que le second routeur est configuré pour bloquer tout trafic non autorisé de la DMZ vers le réseau interne. Cette architecture ajoute une couche de sécurité supplémentaire car même si un attaquant parvient à compromettre un service dans la DMZ, il doit encore passer par le second routeur pour atteindre le réseau interne.

https://docstore.mik.ua/orelly/networking/firewall/ch04_02.htm

Notre Newsletter

Adhérez au Club Cyber et recevez l'actualité directement dans votre boite mail ! Profitez également de nos offres exclusives d'e-learning et de nos webinaires privés !

spot_img

Dans la même catégorie