Meta et RGPD : risque d’amende en vue

  • L’agence de protection des données irlandaise devrait infliger une amende record à Meta pour le transfert de données des utilisateurs européens de Facebook vers des serveurs américains.
  • Cette affaire découle des révélations d’Edward Snowden en 2013 sur l’espionnage pratiqué par l’Agence nationale de sécurité américaine en accédant aux informations personnelles via des entreprises comme Facebook et Google.
  • Max Schrems, militant autrichien de la protection de la vie privée, a intenté une action en justice contre Facebook, entraînant une bataille de dix ans sur la légalité du transfert de données de l’UE vers les États-Unis.
  • En 2020, la Cour de justice européenne a annulé l’accord sur le transfert de données personnelles entre l’UE et les États-Unis, le Privacy Shield, en raison de préoccupations concernant la protection de la vie privée des citoyens européens.
  • L’agence irlandaise a émis une ordonnance préliminaire interdisant à Facebook d’utiliser son outil de transfert de données vers les États-Unis, ce qui a conduit Meta à menacer de cesser ses activités en Europe.
  • L’agence de protection des données irlandaise devrait annoncer une amende importante pour Meta, potentiellement plus élevée que celle infligée à Amazon en 2021.
  • Les autres services de Meta, tels qu’Instagram, ne seront pas affectés par cette décision
  • Un nouveau pacte transatlantique sur les données est en cours de négociation entre l’Union européenne et les États-Unis.
  • Le rapport mentionne également d’autres actualités technologiques et économiques, telles que le soutien de l’industrie des semi-conducteurs par le Royaume-Uni et l’aide d’IBM et de Google dans la course au quantique.

Notre Newsletter

Adhérez au Club Cyber et recevez l'actualité directement dans votre boite mail ! Profitez également de nos offres exclusives d'e-learning et de nos webinaires privés !

spot_img

Dans la même catégorie