CAF : 600 000 allocataires visés par un piratage. Sommes-nous en danger ?

CAF : 600 000 allocataires visés par un piratage. Sommes-nous en danger ?

Introduction

Récemment, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) a été confrontée à une sérieuse menace de cybersécurité, avec la revendication d’un piratage touchant potentiellement 600 000 allocataires. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la sécurité des données personnelles et financières des bénéficiaires.

Cet article se propose d’examiner les événements récents, les réactions de la CAF et les recommandations en matière de sécurité pour éviter ce genre de situations !

Que s’est-il passé ?

Le 12 février, le groupe de hackersLulzSec, groupe de cybercriminels notamment connu pour avoir participé aux piratages massifs du PlayStation Network et de Sony Pictures en 2011, a prétendu avoir piraté 600 000 comptes de la CAF, publiant des captures d’écran de données sensibles appartenant à quatre allocataires. Ces données comprenaient des informations personnelles telles que les coordonnées, la situation familiale et les montants des aides perçues.

Cependant, la CAF a rapidement nié toute intrusion, affirmant que les comptes en question avaient été compromis via le vol de mots de passe, sans qu’il y ait eu de faille de sécurité sur son site. Le problème viendrait donc de la manière dont nous sécurisons nos comptes ?

Une réactivité exemplaire de la part de la CAF :

La CAF a pris des mesures préventives en fermant temporairement son site directement suite à cette annonce, pour vérifier toute faille potentielle et pour renforcer la sécurité des mots de passe.

Elle a également contacté les allocataires concernés pour sécuriser leurs comptes, et a déposé plainte après cet incident. En attendant, elle a déjà effectué un signalement auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Les investigations se poursuivent en interne afin de sécuriser au maximum les connexions.

Malgré la revendication de LulzSec, la CAF assure que les opérations et les paiements des allocataires ne sont pas affectés par cet incident. Elle assure aussi qu’ « aucune démarche n’a été effectuée, notamment visant à capter les prestations des allocataires concernés, l’accès aux RIB n’étant pas possible »

Si le problème ne vient pas de la sécurité du site de la CAF, d’où vient-il ?

Le problème semble venir de l’interface entre la chaise et l’écran (Nous) !

Le piratage des comptes de la CAF semble avoir été rendu possible par une compromission des mots de passe des utilisateurs. Contrairement à une faille de sécurité dans le système de la CAF, les hackers ont apparemment obtenu l’accès aux comptes en utilisant les mots de passe des utilisateurs. Cela suggère que les hackers ont peut-être lancé une campagne de hameçonnage par e-mail ou SMS pour obtenir ces informations de connexion, ou ils ont pu utiliser des données obtenues par d’autres acteurs malveillants via du bruteforce. En utilisant ces mots de passe compromis, les hackers ont pu accéder aux comptes des utilisateurs sans avoir besoin de compromettre directement le système informatique de la CAF.

Pour imager ce risque de compromission de mot de passe dans la vie de tous les jours, voici un schéma publié par Francenum.gouv.fr :

Finalement, quelles sont les solutions pour éviter une compromission de mon compte, malgré un site sans failles ?

Les hackers ont pu accéder aux comptes en exploitant les mots de passe compromis des utilisateurs. Cela à pu suggère que le maillon faible se situe souvent entre la chaise et l’écran, c’est-à-dire… les utilisateurs eux-mêmes.

Pour éviter une compromission de votre compte, même sur un site sans failles, voici quelques solutions !

  1. Utilisez des mots de passe forts et uniques. Utilisez des combinaisons complexes de lettres, chiffres et caractères spéciaux pour créer des mots de passe robustes. Évitez d’utiliser des informations personnelles ou faciles à deviner. Ce sont les premiers points d’entrée des hackers !
  1. Utilisez un gestionnaire de mots de passe. Il vous permettra de stocker en toute sécurité et générer des mots de passe uniques pour chaque compte en ligne. Cela vous permet de ne retenir qu’un seul mot de passe principal tout en maintenant la sécurité de vos comptes, sans utiliser d’informations personnelles ou faciles à deviner.
  1. Si possible, activez l’authentification à deux facteurs (2FA). Cette mesure de sécurité supplémentaire nécessite un deuxième moyen d’authentification, comme un code envoyé par SMS ou généré par une application, en plus du mot de passe. En plus de ça, elle permettra de vous informer quand on essaye de vous pirater !
  1. Méfiez-vous du phishing : Soyez vigilant face aux e-mails, aux messages et aux appels suspects qui tentent de vous inciter à divulguer vos informations personnelles. Soyez également vigilant avec les liens malveillants. Ne communiquez jamais vos informations de connexion par e-mail ou SMS. Pensez à vérifier la légitimité de vos interlocuteurs. Pour cela, vérifiez les en-têtes, le corps du message ou l’adresse mail/Numéro. Attention, ne pas cliquer sur le lien qu’on vous envoie ! Privilégiez la recherche sur votre navigateur pour accéder au site. Lorsque vous avez un doute sur la provenance du message ou sur la nature du lien.
  1. Mettez régulièrement à jour vos informations de sécurité. Assurez-vous de mettre à jour vos informations de sécurité, comme votre adresse e-mail et vos questions de sécurité. Surveillez régulièrement l’activité de votre compte pour détecter toute activité suspecte.

En suivant ces bonnes pratiques en matière de sécurité conseillées par FEEL AGILE, vous pouvez renforcer la protection de votre compte, même sur des sites apparemment sécurisés !

Retrouvez tous nos articles de veille sur les cybermenaces juste ici.

Luc MARTIN
Luc MARTIN
Luc Martin occupe une position au sein de notre équipe de rédaction en tant que chef de projet en cybersécurité. En tant que chef de projet, il a a dirigé la mise en œuvre de solutions de gouvernance de nombreuses entreprises, garantissant ainsi la bonne gestion de leur système de management de la sécurité.

Notre Newsletter

Adhérez au Club Cyber et recevez l'actualité directement dans votre boite mail ! Profitez également de nos offres exclusives d'e-learning et de nos webinaires privés !

spot_img

Dans la même catégorie